marie.jpg

Chorégraphe, scénographe et plasticienne.

Après des études en cinéma d’animation à l’École nationale supérieure des Arts décoratifs (ENSAD Paris) et à la VŠUP (Prague), je m’installe dans la capitale du cinéma d’animation de marionnette en 2010 pour y travailler. D’autres spécialités comme la sculpture (prix Frédéric de Carfort 2011 / prix de l’ENSAD 2009), et la scénographie m’avaient également passionnée pendant mes études. Après plusieurs expériences sur des productions de films d’animation, il m’apparaît que la scénographie est réellement ce qui correspond le mieux à mes aspirations, et en 2014, je décide de retourner vers le théâtre et danse pratiqués à l’adolescence. Je commence donc à travailler comme scénographe pour des chorégraphes telles que Lucia Kašiarová (2014), Zdenka Svíteková, Barbora Látalová, Andrea Miltnerová (2016), Karine Ponties (2017), Rita Gobi (2018), ou des projets In Situ pour le festival KoresponDance (Dominique Boivin, Jean Gaudin, Pierre Nadaud, 2014-2018).

En parallèle, en 2015, j’intègre tYhle, collectif franco-tchèque de théâtre physique et de danse, et débute ma propre démarche chorégraphique. La scénographie seule ne suffisant plus à l’épanouissement de ma créativité. J’ai besoin de développer une démarche plus personnelle et plus poussée du mouvement, de la rencontre du corps et de l’objet sur scène. C’est pourquoi je me définis aujourd’hui comme chorégraphe, scénographe et plasticienne, puisque ces trois domaines s’unissent dans ma pratique.

 

Bien qu’ayant principalement développé mon activité à Prague depuis 2010, je travaille aussi sur différents projets plus largement en Europe. Mon travail associe donc ma formation en arts plastiques à la danse contemporaine, en employant les outils de la composition graphique et sculpturale ainsi qu’une analyse du mouvement détaillée.

Ce que je recherche est un point de rencontre entre une approche très formelle du corps, un mélange de différents types de performativité, un travail de manipulation des objets scénographiques approfondi, et une physicalité dynamique. Je laisse cependant aussi une grande place à l’intuition et à l’improvisation. 

J’ai aujourd’hui trois pièces au répertoire du collectif tYhle : UN (2016) où je performe aux côtés de Florent Golfier, LEGOrytmus (2017) et Medúza (2018). Je suis actuellement en cours de création et mène deux projets simultanément : Mu---Tation, prévu pour octobre 2021 et Ikarus dans le cadre du projet européen BeSpectAvtive, (Creative Europe) pour septembre 2021. 

Mon travail est soutenu par le Studio ALTA, scène pour la danse contemporaine à Prague, dont le collectif tYhle devient Ambassadeur (artistes associés) en 2020-2021, ainsi que par l’organisation Tanec Praha, ce qui me permet d’avoir un encrage solide en République tchèque. 

Par ailleurs, en 2020, j’ai suivi le programme de formation continue pour chorégraphe Édition Spéciale #4 au CN D à Paris. J’ai également reçu la première bourse internationale Caroline-Neuber-scholarship de la ville de Leipzig, ce qui me permet d’ouvrir ma démarche artistique vers l’Allemagne et en France grâce à la compagnie Matière Mobile créée à Lyon pour développer mon travail (2021).